Virtualisation

Qu’est-ce que la virtualisation ?

La virtualisation est un process qui permet d’utiliser des ressources physiques (Serveurs) pour faire tourner des ressources (Machines virtuelles). La virtualisation s’applique à ce jour aux applications, aux serveurs, au stockage et aux réseaux. L’intéret de la virtualisation est d’utiliser toutes les ressources d’un serveur avec plusieurs machines virtuelles hébergeant différents systèmes d’exploitation.

Virtualisation de serveurs

Les serveurs utilisent moins de 10 % de leurs ressources et sont souvent segmentés par type de système d’exploitation ou d’applications. La virtualisation des serveurs résout ces problèmes d’efficacité en permettant d’exécuter plusieurs systèmes d’exploitation sur un même serveur physique sous la forme de machines virtuelles, dont chacune peut accéder aux ressources du ou des serveurs physiques.

Virtualisation des postes de travail

La virtualisation des postes de travail s’est ensuite étendue aux postes de travail permettant ainsi de moins gérer de systèmes d’exploitation, de  »master » et permet une plus grande souplesse pour l’administration des postes du parc. Souvent accompagnés de terminaux légers, ceux ci allègent l’exploitation des services informatiques internes.

Virtualisation de réseau

La virtualisation de réseau est la version logicielle (Software Defined) d’un réseau physique. Les applications s’executent de façon identique. La virtualisation de réseau présente les périphériques (routeurs, ports, commutateurs, pare-feu, …) aux charges de travail connectées. Les réseaux virtuels proposent les mêmes garanties que les réseaux physiques.

Avantages de la virtualisation

La virtualisation permet d’accroître la flexibilité et l’évolutivité des infrastructures informatique. Elle permet de faire des économies importantes, de permettent des déploiements de serveurs virtuels et/ou applications dans des temps records.

Elle permet également d’assurer de hautes disponibilités des applications (HA, Vmotion, PRA, PCA,…)

Autres avantages :

  • Réduire les dépenses
  • Réduire les coûts d’exploitation.
  • Haute disponibilité.
  • Augmenter la productivité, l’efficacité, la flexibilité
  • Provisionnez plus rapidement les applications et les ressources.
  • Simplifiez la gestion de vos centres informatiques
  • Software-Defined Data Center.

Les acteurs du marché :